Vous êtes ici: Skip Navigation LinksAccueil > A propos de nous

Description

 

                                                                                   

                                                          Carte d’identité

                                  La République socialiste du Vietnam

Capitale :  Hanoi

Superficie : 333.000 km2

Population : 88 millions d’habitants.

Densité : 210 habitants/km2

Croissance annuelle : 2,1%

Taux de natalité : 34%

Taux de mortalité : 7%

Espérance de vie : 68 ans

Population urbaine : 25 %

Monnaie :  đồng

Langues : vietnamien ( langue nationale ), langues des ethinies minoritaires ( cham, khmer, miao-yao, thai ), chinois, anglais, français, russe .

Nature de l’Etat : république socialiste . Le pays est divisé en 64 provinces et villes.

Nature du régime : communiste, parti unique.

Chef de l’Etat: Truong Tan Sang.

Secrétaire général du Parti : Nguyen Phu Trong.

Premier ministre : Nguyen Tan Dung

Fête nationale : 2 Septembre

Hymme national : La Marche vers le Front.

Villes principales : Hanoi, HoChiMinh-ville(Saigon), Haiphong, Hue, Danang.

Point culminant :  Mont Fansipan (3.160 m).

Religions : bouddhisme, taoïsme, christianisme, islam, cultes locaux comme le caodaïsme ou le Phat Giao Hoa Hao.

                     L’hymne national : La Marche vers le Front.

Soldats vietnamiens, nous allons de l'avant,

Mus par une même volonté de sauver la patrie.
Nos pas redoublés sonnent sur la route longue et rude.
Notre drapeau, rouge du sang de la victoire, porte l'âme de la nation.
Le lointain grondement des canons rythme les accents de notre marche.
Le chemin de la gloire se pave de cadavres ennemis.
Triomphant des difficultés, ensemble, nous édifions nos bases de résistance.
Jurons de lutter sans rêpit pour la cause du peuple.
Courons vers le champ de bataille !
En avant ! Tous ensemble, en avant !
Notre patrie vietnamienne est solide et durable.

Soldats vietnamiens, l'etoile d'or au vent
Conduisant notre peuple et notre patrie hors de la misère et des souffrances.
Unissons nos efforts dans la lutte pour l'édification de la vie nouvelle.
Debout ! d'un même élan, rompons nos fers !
Depuis si longtemps, nous avons contenu notre haine !
Soyons prêts à tous les sacrifices et notre vie sera radieuse.
Jurons de lutter sans rêpit pour la cause du peuple.
Courons vers le champ de bataille !
En avant ! Tous ensemble, en avant !
Notre patrie vietnamienne est solide et durable.

Repères chronologiques :

+2000-200 avant J-C : Culture du bronze ( Dong Son ) ; royaumes légendaires de Van Lang et de Au Lac.

+111 avant J-C -938 après J-C : Protection chinoise ; formation (2è siècle) et apogée du Champa.

+938 : Victoire de Ngo Quyen sur les chinois ; fondation du royaume de Dai Viet.

+968-979 :  Dynastie Dinh

+980-1009 :  Première dynastie Le

+1010-1225 :  Dynastie Ly

+1225-1400 :  Dynastie Tran ; invasions mongoles.

+1418-1427 :  Soulèvement de Le Loi contre l’envahisseur Ming.

+1428-1789 :   Seconde dynastie Le ( Le postérieure ).

+18è siècle  :   Annexion du Champa ; premières missions catholiques.

+1802-1945 :  Dynastie Nguyen.

+1867 :  La Cochinchine devient une colonie française.

+1887 :  Création de l’Union indochinoise.

+1940-1945 :  Occupation japonaise.

+1945 :  Ho Chi Minh proclame l’indépendance du Vietnam.

+1947-1954 :  Première guerre d’Indochine.

+1955 :  Signature de l’accord de Genève : séparation du Vietnam au 17è parallèle.

+1964-1975 :  Deuxième guerre d’Indochine ( guerre américaine ).

+1969 :  Mort de Ho Chi Minh.

+1976 :  Réunification totale du Vietnam en tant que République socialiste du Vietnam.

+1989 :  Retrait total des troupes vietnamiennes du Cambodge.

+1994 :  Fin de l’embargo américain contre le Vietnam.

+1995 :  Adhésion du Vietnam comme membre à part entière à l’ASEAN

                ( Association des nations en Asie du Sud-Est ).

+2007 : Le Vietnam est devenu le 150è membre de l’OMC ( Organisation Mondiale du Commerce ).

 

La cuisine vietnamienne:

Les vietnamiens ont su faire preuve d’une grande imagination dans le domaine culinaire puisqu’on ne recense pas moins de cinq cents plats nationaux. En outre, l’utilisation de Nuoc-mam ( saumure de poisson ), de citron vert, d’herbes aromatiques ( citronnelle, basilic, coriandre, menthe, persil, feuilles de laksa ) et de toutes les épices que l’on trouve en Asie du Sud-Est confère  à la cuisine vietnamienne vietnamienne une saveur subtile qui fait toute son originalité. Précisions que la cuisine du Sud est plus relevée que celle du Nord et utilise souvent du lait de noix de coco dans la cuisson des aliments. De nombreux met du Sud sont accompagnés de légumes crus, d’herbes et enveloppés dans des feuilles de riz.

Le riz cuit ( com ) est l’aliment de base. Il est consommé tel quel ou sous forme de crêpe, de galette, de vermicelle, de gateau et même d’alcool. Mais on sert également à toute heure du jour de délicieuses soupes ( pho ou bun ) à base de nouilles, de vermicelles ou de riz, accompagnées de légumes, de viande, d’oeufs ou de poisson.

Principal condiment local, le Nuoc-mam remplace le sel et constitue un riche apport en protéine. Ajoutez-y du piment pilé, du jus de citron vert, de l’ail haché et un peu de sucre, et le nuoc-mam devient nuoc-cham. On y trempe diverses entrées ou amuse-gueules tels que les populaires pâtés impériaux, appelés Cha gio dans le Sud et Nem dans le Nord. Ce sont des crêpes de riz farcies de porc, de crabe, de crevette, de champignons aromatiques et de légumes, roulées puis frites et servies dans une feuille de laitue.

Autre sorte de pâté, le Banh-cuon est un ravioli farci de porc haché et de champignons de souche ( moc nhi ).

Parmi les nombreux accompagnements traditionnels figurent également l’Oc-nhoi, préparation à base d’escargot, de porc, et d’oignon vert émincés, enveloppée dans des feuilles de gingembre et cuite dans des coquilles d’escargots ;le Dua-chua,salade de pousses de soja marinées, le riz parfumé de BacNinh….

Les 3.000km de côtes et les innombrables fleuves et canaux qui baignent ce pays fournissent poissons et fruits de mer en abondance, et ce toute l’année .

Les poissons d’eau douce et de mer ( ca song – ca bien ), les crabes ( cua ), crevettes ( tom ) et mollusques forment la principale source de protéines. Les poissons sont grillés, cuits en sauce, ou frits sous forme de croquettes. Parmi les spécialités à base de poisson, citons le Cha-ca, filet de poisson grillé,accompagné de nouilles, de salade, de fines herbes et de cacahuètes, et le Chao-tom, canne à sucre enrobée de pâte de crevette épicée. Les vietnamiens sont également friands de grenouilles ( ech ) .

Les viandes les plus consommées sont le porc ( lon ), le poulet ( ga ), et le canard ( vit ) ; le boeuf ( bo ), plus cher, et plus rare. Vous aurez peut-être l’occasion de goûter des plats plus “ exotiques ” à base de serpent ( ran ), de tourtue ( rua ), de porc-épic ( nhim )..etc.

Parmi les friandises traditionelles figurent les Banh-chung, gâteaux de riz gluant farcis de viande de porc, que l’on consomme à l’occasion du Tet ; les Banh-deo, gâteaux à base de farine de riz, fourrés de graines de sésame et de fruits confits ; les flans et glaces à la noix de coco.

Ajoutons que les baguettes de pain et les pâtés que l’on  trouve sur les marchés sont un legs de la période coloniale, tout comme les plats proposés dans les restaurants français tenus par des vietnamiens.

Les fêtes au Vietnam

Riche d’un passé historique très ancien et de pratiques religieuses variées, le Vietnam s’est bâti une identité culturelle très forte. Jusqu’à nos jours, les coutumes et festivités continuent de perpétuer et héritage unique. Pour les vietnamiens, les fêtes traditionnelles font vraiment partie de la vie vilageoise. Elles constituent  un immense trésor historique maintenant des coutumes ancestrales, en particulier les traditions orales. Il existe au Vietnam des centaines de fêtes annuelles, chacune ayant ses caractéristiques propres : fêtes des gongs, combats de buffles, courses d’éléphants, festival de chants populaires Quan Ho, compétitions de lutte…etc. Ces fêtes sont l’occasion de rendre hommage aux esprits tutélaires des villages ou d’honorer la mémoire des héros nationaux qui se sont distingués par leurs exploits, leur patriotisme ou leurs bravoure.

Pour les participants et les pèlerins, c’est aussi le moment de faire leurs prières, d’exprimer leurs souhaits et leurs aspirations.

Ces fêtes traditionnelles constituent donc un aspect culturel très important ainsi qu’une nourriture spirituelle indispensable pour tout vietnamien.

1-Fête du Têt : ( Nouvel An lunaire )

Le nouvel an lunaire, ou Têt Nguyen Dan, est le moment des grandes réunions de famille, des offrandes d’encens et de nourriture déposées sur l’autel des ancêtres. Les gens rendent visite à leurs proches et amis, se souhaitant mutuellement bonne santé et bonheur. Le Têt est aussi l’occasion de savourer des mets traditionnels comme le Banh Chung, gateau de riz gluant indissociable de cette fête.

2-Fête du temple Cua Ong:( 2è jour du premier mois lunaire jusqu’à la fin du 3è mois lunaire ).

Cette fête est célébrée dans le temple Cua Ong, province de Quang Ninh, en commémoration de Tran Quoc Tang, le 3è fils de Tran Hung Dao, qui se distingua par ses faits d’armes au 13è siècle, apportant ainsi la paix dans la région.

3-La fête de lutte traditionnelle à Lieu Doi, district de Thanh Liem dans la province de Ha Nam ( du 5è jour au 10è jour du premier mois lunaire ).

Les festivités sont à l'honneur d'un jeune homme qui aurait vaincu les envahisseurs chinois grâce à une épée magique trouvée sur un morceau d'étoffe rouge. Depuis, il est le roi de la lutte pour les villageois de Lieu Doi. La fête débute par une procession qui pénètre dans l'arène où ont lieu les combats de lutte. Ensuite, le maître de cérémonie allume une torche et remet l'épée sacrée de Thanh Ong ainsi qu'un morceau d'étoffe rouge à un lutteur du village. Les lutteurs se disputent cinq rondes. Le festival se termine avec une danse des drapeaux; quelques participants portent des drapeaux rouges et le palanquin du Saint-Patron de la lutte traditionnelle jusqu'à l'arène. 

4-La fête de Dong Da (le 5è jour du premier mois lunaire):

La fête de Dong Da a lieu le cinquième jour de chaque nouvelle année lunaire dans le district de Dong Da à Hanoi. C'est à Dong Da que l'empereur Quang Trung vainquit 290 000 envahisseurs Quing deux siècles auparavant. Les festivités commencent par la cérémonie du sacrifice à la maison communale de Khuong Thuong. Ensuite, une procession conduit le palanquin de Quang Trung de la maison communale au temple de Dong Da. La partie la plus spectaculaire des célébrations est la danse du dragon. Des jeunes hommes font bouger le dragon de papier et de tissu au bout de leurs bras. D'autres jeunes hommes suivent le dragon en faisant des arts martiaux et en simulant la bataille historique. 

5-Fête de Co Loa – Nord Vietnam (près d'Hanoi) – (Entre le 6è et le 16è jour du premier mois lunaire) 

Les douze villages de Co Loa dans le district de Dong Anh à Hanoi, se rassemblent annuellement entre le sixième et le seizième jour du premier mois lunaire. Pendant cette fête, les dignitaires et les habitants de chaque village prennent part à des processions et à des cérémonies en l'honneur du roi An Duong Vuong. La fanfare est à la tête de la procession suivie des dignitaires et de villageois qui transportent des offrandes pour le roi. Des deux côtés du temple d'An Duong Vuong, deux chevaux de pierre, un rouge et un blanc, ont les sabots gravés. À l'arrivée de la procession au temple, les villageois déposent les offrandes devant l'autel. Les participants participent à une cérémonie réligieuse jusqu'à midi. Il y a ensuite une autre procession en l'honneur du roi. Les dignitaires et les villageois transportent des drapeaux et des palanquins au rythme de la fanfare. Rendus au puits Trong Thuy et aux portes du village, les participants s'arrêtent le temps de quelques feux d'artifice. Ils poursuivent ensuite les festivités jusqu'à leurs villages. Les jeux tels que les échecs et les cartes font partie des activités populaires. Les jeux destinés aux enfants comprennent des combats de lutte et de coqs, des arts martiaux, des danses de drapeaux et des concours de cuisson de riz. 

6-Fête de la pagode des Parfums – Nord Vietnam (15è jour du 2è mois lunaire au 15è jour du 3è mois lunaire).
La pagode Huong, appelée aussi la pagode des Parfums, est située dans le district de Huong Son dans la province de Ha Tay à 70 km de Hanoi. Même si le festival a lieu officiellement le quinzième jour du deuxième mois lunaire, les visiteurs affluent sur le site à partir du quinzième jour du premier mois lunaire jusqu'au quinzième jour du troisième mois lunaire.Il s’agit de la plus longue fête du Vietnam. Les pèlerins peuvent pénétrer à l'intérieur de pagodes, de temples et de cavernes. Certains en profitent aussi pour admirer les paysages splendides des environs.

7-Marché Vieng : ( la nuit du 7 au 8 du 2è mois lunaire )

Le marché de Vieng se déroule 1 fois par an dans la nuit du 7 au 8 du Têt à Vieng, district de Vụ Bản, province de Nam Định,au Nord Vietnam. Selon la légende, c’est le moment où le roi Quang Trung récompensa ses soldats par un festin après la victoire du printemps 1789.
On y vendait traditionnellement des ustensiles agricoles usagés, des plantes d'ornement, des jouets de paysans.
Le but étant de récolter la chance des paysans qui est lié à ces objet.

8-Fête du Printemps au Mont Ba Den - Sud Vietnam( pendant les 2 premiers mois lunaires) 

Le mont Nui Ba est appelé aussi le mont de la dame Den d'après la fille dévote d'un officier de la garde. Elle aurait fui la maison de son père pour échapper au mariage; elle serait allée à la montagne, où elle est décédée, afin de devenir moine. La dynastie des Nguyen fit érigée une statue de bronze en son honneur et lui donna le nom de Sainte Linh Son.
Pendant les deux premiers mois lunaires, des pèlerins de Saigon( Ho Chi Minh ville) et d'autres provinces du sud se rendent au mont de la dame Den.
Les pèlerins et les touristes doivent grimper la moitié de la montagne avant de pénétrer dans le temple Linh Son. Les visiteurs peuvent goûter à des mets végétariens en échange de quelques dons. Ils peuvent aussi rester dans la pagode quelques jours; les moines ont la réputation de bien s'occuper de leurs visiteurs. Un autre temple se trouve au sommet de la montagne. Il offre une vue splendide du lac Dau Tieng.

9-Fête de Trieu Khuc (Nord Vietnam)

La fête de Trieu Khuc, dans le district de Thanh Tri à Hanoi, se déroule annuellement entre le dixième et le douzième jour du premier mois lunaire afin de célébrer le génie tutélaire Phung Hung.

Les festivités débutent au rythme de la danse traditionnelle bong qui rend hommage aux esprits du village. Ensuite, il y a l' impressionnante danse du dragon qui se termine dans la cour du temple. La danse du dragon est habituellement suivie de la danse du lion. Finalement, la course des drapeaux clôture le festival. Cette dernière portion rappelle l'armée de valeureux guerriers de Phung Hung.

10-Fête de Lim - Nord Vietnam(13è jour du premier mois lunaire).

La fête de Lim, appelée aussi le festival des chants folkloriques de Quan Ho, a lieu tous les ans le treizième jour du premier mois lunaire. Les festivités rendent hommage à Hieu Trung Hau, l'homme qui a fondé le village de Quan Ho. Cette fête fait partie de la culture traditionnelle de la région du delta de la rivière Rouge.
Le Quan Ho est une balade folklorique qui est originaire de Kinh Bac, aujourd'hui la province de Bac Ninh. Lim est le nom donné à Lung Giang, un village de la province de Bac Ninh situé à 18 km de Hanoi.
La cérémonie d'ouverture a lieu sur la colline Lim où se situe la pagode du même nom. Les visiteurs viennent y entendre un couple de paysans chanter derrière la pagode. Les visiteurs peuvent aussi assister à des compétitions de tissage pendant lesquelles les candidates chantent le Quan Ho. Finalement, les participants peuvent assister à un défilé et participer à des jeux ainsi qu'à un hommage réligieux.

11-Fête du temple Va – Nord Vietnamd ( 15è jour du premier mois lunaire ).

La fête est célébrée dans le temple Va, commune de Trung Hung, district de Son Tay, province de Ha Tay, pour rendre hommage à la divinité Tan Vien. Les festivités comprennent des cérémonies religieuses et plusieurs jeux populaires comme des échecs humains et chansons populaires Dum.

12-Fête de Long Tong- Nord Vietnam ( début du premier mois lunaire,après le Têt ).

La fête de Long Tong( descente aux rizières ) est une fête distinctive des groupes ethniques Tays-Nungs dans les provinces du Nord-Est comme Cao Bang, Bac Kan, et Lao Cai. Elle marque le début de la nouvelle récolte. On en profite pour demander une bonne santé, beaucoup d’enfants et de petits enfants. Les festivités comprennent la danse du lion, le lancer du Con ( une boule d’étoffe ), les échecs chinois, des chants sli du groupe ethnique Nung et des chants Luon du groupe Tay.

13-Fête de la pagode Yen Tu-Nord Vietnam( à partir du 10è jour du premier mois lunaire et qui dure 2 mois ).

Ce festival se déroule sur le mont Yen Tu, à 14km de Uong Bi, dans la province de Quang Ninh, dans un complexe de temples et de pagodes. La fête dure plus de 2 mois et attire des dizaines de millers de pèlerins et de visiteurs chaque année. Ce site est le plus important complexe bouddhique après la pagode des Parfums. C’est également une bonne occasion d’admirer de beaux paysages de ce site.

14-Fête du Temple Chu Dong Tu - Nord Vietnam(du 10è au 13è jour du 2è mois lunaire).

La fête de Chu Dong Tu se déroule du dixième au treizième jour du deuxième mois lunaire à Da Hoa dans la province de Hung Yen à 20 km de Hanoi. Saint Chu Dong Tu est l'un des quatre héros immortels de l'endroit; ils auraient prodigué leur aide aux villageois en développant le commerce ainsi que les techniques d'agriculture et d'exploitation des marais.
Les villageois recréent la vie et le travail du saint et de ses deux femmes. Ensuite, deux splendides dragons dorés, manipulés par dix hommes, dansent au rythme des tambours. Cette procession comprend aussi une fanfare, des urnes et le palanquin de Saint Chu Dong Tu qui se déplacent sur des bateaux. Les participants remplissent ensuite les urnes d'eau et les rapportent au temple pour baigner la statue. Après cette cérémonie, les villageois s'adonnent à toutes sortes de jeux tels que la lutte et les échecs et une course de pirogues.

15-Fête du temple de Hon Chen-à Hue,Centre Vietnam.

C’est une fête qui a lieu 2 fois par an( durant le 2è et le 7è mois lunaire ) au temple de Hon Chen, sur la montagne Ngoc Tran, au bord de la rivière de parfums, de même qu’à la maison communale de Cat Hai, district de Huong Tra, province de Thua Thien-Hue. Cette célébration est donnée en l’honneur de la Sainte Mère Thien Yana qui, selon les légendes chams, aurait créé la terre et les arbres, et aurait enseigné la riziculture. C’est la plus grande fête populaire de Hue. Elle attire des millers de personnes pour la procession des génies sur la rivière, le carnaval et autres rites.

16-Course d'éléphants des Hauts - Plateaux - Centre Vietnam.

Ce festival a lieu au cours du troisième mois lunaire. Il se déroule habituellement dans le village de Don ou dans la forêt près de la rivière Sevepoi à Dac Lac dans les hauts-plateaux du centre.

La piste de course mesure entre 1 et 2 km; dix éléphants peuvent se tenir l'un à côté de l'autre à la ligne de départ. Au son du sifflet, les éléphants sont placés en position de départ. Une fois le signal donné, les bêtes se précipitent sur la piste au rythme des tambours et des cris des spectateurs. À la fin de la course, les vainqueurs saluent la foule avec leur trompe. Les éléphants profitent aussi de l'occasion pour battre des oreilles afin de recevoir des sucreries.
Les courses d'éléphants sont célèbres dans les hauts-plateaux du centre. Elles symbolisent l'esprit martial du groupe ethnique M'nong reconnu pour sa bravoure lors de la chasse aux éléphants.

17-Fête de Phu Giay - Nord Vietnam(1er au 10è jour du 3è mois lunaire).

La fête de Phu Giay a lieu du premier au dixième jour du troisième mois lunaire dans la commune de Kim Thai, district de Vu Ban à 15km de la ville de Nam Dinh. Cette fête célèbre le culte de la princesse Lieu Hanh, aussi appelée la princesse Lieu. Selon la légende, la princesse Lieu était une domestique au palais de l'empereur de Jade et fut envoyée sur terre après avoir cassé un verre précieux en jade.

Sur terre, Lieu Hanh fut la fille de Le Thai Cong de Van Cat. Elle mourut soudainement à l'âge de 21 ans. Son fantôme aurait fait des apparitions dans des endroits publics. Elle aurait aidé le roi Le Du Dong à remporter des batailles importantes ce qui lui valu le titre de Princesse. Elle fut ensuite nommée Sainte-Mère Lieu Hanh au début du IXXè siècle.

Les cérémonies d'ouverture comprennent un défilé dans lequel participent jusqu'à 30 jeunes hommes de tous les villages de la région. Les jeunes hommes escortent la Sainte-Mère jusqu'aux temples et aux pagodes. Des femmes et des hommes les suivent vêtus de costumes traditionnels. Ils dansent et ils chantent en tenant des bâtonnets d'encens. Les participants peuvent aussi s'adonner à des jeux traditionnels tels que le xep chu, un jeu dans lequel les personnes portent des drapeaux ornés de lettres dans le but de former des mots. Le festival se termine avec des feux d'artifices.

18-Fête de la pagode Thay – Nord Vietnam(du 5è au 7è jour du 3è mois lunaire)

La pagode Thay est située au pied de la montagne Sai Son dans le district de Quoc Oai dans la province Ha Tay. Cette fête est l'occasion de rendre hommage au sorcier Tu Dao Hanh, un bonze devenu roi, qui inventa l'art des marionnettes sur l'eau. D'ailleurs, le spectacle présenté devant le temple Thuy Dinh est l'événement le plus entendu de la fête.
Les festivités ont lieu du cinquième au septième jour du troisième mois lunaire et s'ouvrent avec une cérémonie réligieuse dédiée à Bouddha. Les bonzes exécutent particulièrement le rite du mouvement circulaire.
Une fois les cérémonies réligieuses terminées, les visiteurs partent admirer les paysages de la région Doai.

19-Festival du Temple des Rois Hung - Nord Vietnam(10e jour du 3e mois lunaire).

Le temple Hung est situé sur la montagne Nghia Linh, commune de Hy Cuong et district de Phong Chau dans la province de Phu Tho. Un festival rend hommage annuellement aux rois Hung pour rappeler les origines de la nation à la population.

Le festival a lieu entre le 5è et le 10è jour du troisième mois lunaire. Les cérémonies religieuses, auxquelles prennent part les représentants de l'état, commencent le dixième jour avec la cérémonie des fleurs. Le culte traditionnel a lieu dans le temple Thuong où les rois avaient l'habitude de se recueillir.Les offrandes présentées aux ancêtres sont des spécialités régionales dont les incontournables Banh Chung et Banh Day( les deux gateaux de riz gluants que,selon la légende, Lang Lieu, fils du roi Hung présente à son père).Les festivités comprennent également des jeux traditionnels et des chansons folkloriques comme le Hat Xoan ou le Hat Gheo.
En plus d'attirer des visiteurs de partout, le festival donne la chance de mieux connaître les origines du Vietnam. 

20-Fête de Po Nagar - Nha Trang  Vietnam( le 20è jour du 3è mois lunaire).

Cette fêe a lieu aux tours de Po Nagar, sur la colline qui surplombe l'estuaire Cai, au nord de Nha Trang, province de Khanh Hoa. Il s'agit de la plus grande fête de la région. Elle est célébrée en I'honneur de Po Nagar, la Déesse mère et fondatrice du pays qui aurait enseigné la riziculture à la population. La fête comprend la cérémonie de Thay y (changement de vêtements) et les rites du culte (cau cung). Après les cérémonies solennelles, débutent diverses manifestations et activités culturelles. 

21-Fête du village de Le Mat - Nord  Vietnam(23è jour du 3è mois lunaire). 

La fête du village Le Mat dans le district de Gia Lam à Hanoi, a lieu annuellement le vingt-troisième jour du troisième mois lunaire.
Selon la légende, un serpent fit couler l'embarcation de la fille du roi Ly Thai Tong, lequel régna entre 1072 et 1127, qui se promenait sur la rivière Thien Duc (aujourd'hui la rivière Duong). Un jeune homme de la famille Hoang sauta à l'eau; il tua le serpent et sauva la princesse. Le roi offrit de l'or et un terrain au héros en guise de remerciement. Le jeune Hoang rassembla ensuite des pauvres de partout au pays et fit construire 13 demeures le long du mur de la citadelle Thang Long. Plus tard, les villageois lui attribuèrent le titre d'esprit tutélaire. Aujourd'hui, les descendants des 13 fermes se rassemblent pour cette fête.
La cérémonie principale se déroule au bord de l'étang du temple où un pêcheur attrape une carpe. On apporte ensuite le poisson et de l'eau de l'étang dans le temple pour procéder au rituel.
En plus de travailler dans la production agraire, les villageois de Le Mat chassent et font l'élevage de serpents. Depuis quelques années, le festival compte un nouvel élément soit la danse du serpent. Un groupe de jeunes villageois en costume rouge imitent les rites de la chasse aux serpents au rythme de la musique.

22-Fête du temple Giong-Nord Vietnam(9è jour du 4è mois lunaire).

Selon la légende, Thánh Gióng, ou génie Gióng, né à Phu Dông, après avoir bouté hors du pays les envahisseurs Ân (sous la dynastie des Shang en Chine (1570-1045 av. J.-C), il s’envola sur son destrier de fer vers le ciel.

Les fêtes de Gióng des temples de Phù Ðông et Sóc sont célébrées tous les ans dans les districts suburbains de Hanoi. Chaque année au printemps, avant la récolte du riz, les Vietnamiens honorent le héros mythique Thánh Gióng, dieu et saint, qui aurait défendu le pays contre les ennemis chinois. Il est vénéré en tant que protecteur des moissons, de la paix du pays et de la prospérité de la famille.

Les fêtes du temple de Phù Ðông (commune de Phù Dông, district de Gia Lâm), qui se déroulent le 9e jour du 4e mois lunaire dans le village de la naissance du dieu, reproduisent symboliquement ses exploits, à travers la conduite d’un cheval blanc dans une bataille et l’orchestration d’une danse du drapeau complexe qui symbolise la bataille proprement dite.

De jeunes hommes reçoivent un entraînement complet pour jouer les rôles des commandants gardiens du drapeau, du tambour, du gong, de l’armée et des enfants, tandis que 28 filles âgées de 9 à 13 ans sont choisies pour jouer les généraux ennemis. Les mouvements de danse du commandant gardien du drapeau ainsi que le son du tambour et du gong évoquent le déroulement de la bataille ; des papillons en papier s’envolent du drapeau pour disperser symboliquement les envahisseurs. L’arrivée des pluies après la fête est considérée comme une bénédiction du saint pour une récolte abondante.

Les célébrations au temple de Sóc (commune de Phu Linh, district de Sóc Son), d’où le saint Gióng est monté au ciel, se déroulent le 6 janvier du calendrier lunaire et incluent le rituel du bain de sa statue ainsi qu’une procession jusqu’au temple avec des fleurs de bambou qui servent d’offrandes au saint.

23-Fête de la déesse Chua Xu - Delta du Mékong -Sud Vietnam.(du 23è au 27è jour du 4è mois lunaire).
Le temple de la Princesse Xu, les pagodes Tay An et Hang ainsi que la tombe de Thoai Ngoc Hau sont situés sur le mont Sam à cinq kilomètres de la ville de Chau Doc dans la province de An Giang.
Le festival de la Princesse Xu, aussi appelé la cérémonie de Via Ba, se tient entre le vingt-troisième et le vingt-septième jour du quatrième mois du calendrier lunaire. Pendant la nuit du 23, c'est la cérémonie de l'ablution de la statue de la Princesse Xu. Les participants se disputent ensuite l'eau de l'ablution ainsi que les morceaux de vêtements de la statue. Ces morceaux d'étoffe sont des porte-bonheur; ils chassent la maladie et les mauvais esprits.
Le vingt-cinquième jour à minuit, les participants célèbrent le rite du Tuc Yet. Ils assistent ensuite à la danse des dragons pendant laquelle ils admirent une multitude de bannières. La berline impériale est ensuite conduite à la tombe de Thoai Ngoc Hau avant de revenir au temple pour la cérémonie Duc Boi.
La cérémonie Via Ba attire beaucoup de personnes. Elles vont prier pour un avenir meilleur mais aussi pour admirer le paysage de An Giang.

24-Fête du temple Chem-Nord Vietnam (les 14è,15è et 16è jour du 5è mois lunaire).

La fête a lieu au temple Chem, dans la commne de Thuy Phuong, district de Tu Liem, Hanoi, en commémoration de Ly Ong Trong, héros légendaire qui fut envoyé en Chine avec la mission d’aider l’empeureur des Qings à repousser les barbares mongols. La fête comprend la procession de l’eau, un lâcher d’oiseaux et une course de bateaux.

25-Fête des âmes errantes- (15è jour du 7è mois lunaire ).Selon les croyances bouddhiques, en ce jour de remise des péchés ( xa toi vong nhan ) avec la permission du roi des Enfers, les âmes des morts reviennent au monde des vivants pour goûter aux plaisirs terrestres. Chaque famille prérare alors un repas pour les ancêtres et les âmes errantes. On brûle des objets votifs en papier à l’usage des morts. C’est aussi la cérémonie bouddhique Vu Lan par laquelle Bouddha pardonne aux âmes errantes qui ont été punies dans l’année.

26-Combats de buffles de Do Son - près d'Haiphong – Nord Vietnam.
Les combats de buffies constituent une activité typique et célèbre de Do Son, à Haiphong. L'ouverture des combats commence par une danse aux drapeaux. Après la présentation, les buffies se livrent combat deux par deux, cornes contre cornes. Le premier qui s'enfuit est déclaré vaincu. Le grand vainqueur est porté en triomphe jusqu'à la maison communale. Vainqueurs et vaincus seront sacrifiés aux genies et la viande sera distribuée aux spectateurs; en signe de "partage du bonheur". 

27-Fête de la mi-automne ( le 15è jour du 8è mois lunaire ).A l’origine, c’était la fête de l’automne, mais c’est devenu essentiellement la fête des enfants. Cette nuit-là, la lune est plus ronde et plus lumineuse que jamais. Les enfants s’amusent, organisent des danses et défilent en procession avec des lanternes en forme d’étoiles et d’animaux. Ils se régalent de fruits, de gateaux de riz gluants farcis ( banh deo ) et de gateaux cuits au four fourrés à différentes choses ( banh nuong ).

28-Fête du temple Kiep Bac - Nord  Vietnam( du 15è au 20è jour du 8è mois lunaire ).
La fête est célébrée chaque année au temple Kiep Bac, dans la commune de Hung Dao, district de Chi Linh, province de Hai Duong. C'est le temple du culte de Trân Hung Dao, le général hors pair de I'époque des Trân, dont la bravoure n'avait d'égale que la vertu. La cérémonie d'ouverture est suivie d'une procession de la marine de guerre sur le fleuve Luc Dau (six embouchures). La fête attire des milliers de participants.

29-Fête Katé des Chams - Sud Vietnam( le 1er Juillet du calendrier cham-cette date tombe tous les ans entre le 25 Septembre et le 5 Octobre ).
C'est la fête la plus importante et la plus animée de la région de Ninh Thuan et de Binh Thuan, où vit un grand nombre de Chams. La fête a lieu sur le site des tours de Po Klong Garai et des autres tours chams pendant 3 jours. On y célèbre la mémoire des héros, des ancêtres, des génies, du roi Po Klong, et du roi Poromé. À côté des cérémonies solennelles, ont lieu toutes sortes d'activités culturelles avec des chansons populaires, des concours de tissage et une exposition d'objets artisanaux et de céramiques. Les Chams se réunissent près des tours pour procéder aux cérémonies. Celles-ci sont assez simples, mais très importantes. Après la présentation des offrandes en plein air, faite par les prêtres et les sorciers, les participants entrent dans la tour pour assister à la cérémonie de la toilette et de I'habillage de la statue du roi Po Klong Garai, effectués par une femme médium et un sorcier. Tout le monde récite des litanies et chante des airs folkloriques. Après ces cérémonies, la fête se poursuit par des chants et des danses au bord d'un fleuve, et par des cérémonies de culte et d'offrandes devant la tour. 

30-Fête de la pagode Keo- Nord  Vietnam(les 13è,14è et 15è jour du 9è mois lunaire ).
Organisée dans le village de Duy Nhat, district de Vu Thu, province de Thai Binh, cette fête annuelle rend hommage A I'honorable bonze supérieur Duong Khong Lo, qui guérit le roi Ly Thanh Tong d'une maladie grave. La fête se déroule dans une atmosphère très animée avec des rites religieux et traditionnels. On y trouve également des jeux, des présentations folkloriques qui reflètent un mode de vie imprégné de la culture agraire du delta du fleuve Rouge. 

31-Fête OOk-om-boc et course de pirogues - Sud Vietnam(15è jour du 10è mois lunaire).

La fête est célébrée par les Khmers de la province de Soc Trang en l'honneur de la Lune. Elle est destinée à remercier le Génie de la Lune d'avoir accordé une bonne récolte, des eaux poissonneuses et une bonne santé. Quand la lune se lève, on prépare un plateau d'offrandes avec du jeune riz gluant, des bananes, des noix de coco pelées, du manioc, etc. Le lendemain matin, c'est la joyeuse course de pirogues organisée sur le grand fleuve de Soc Trang. C'est une activité à la fois culturelle et sportive qui attire chaque année des milliers de participants et de spectateurs.

Visa au Vietnam:

Avant de partir, assurez vous que votre passeport sera toujours valide au moment de votre voyage au Vietnam et même, assurez vous qu'il sera valide pendant les 6 mois qui suivent votre visite du Vietnam.
Pensez à en faire une photocopie, et à garder précieusement vos numéros de passeport avec vous. Ce genre de précaution peut vous être utile si vous le perdez et que vous devez le refaire.

Les visiteurs doivent en général posséder un visa valide avant d’arriver au Vietnam. Vous pouvez effectuer votre demande auprès de l’Ambassade du Vietnam dans votre pays.

En outre depuis 1999, les étrangers peuvent obtenir leur visa à l’arrivée et cette formule est simple. Il vous suffit de nous fournir les informations suivantes par fax ou email :

  • Nom et prénom
  • - Sex
  • - Date de naissance
  • - Numéro de passeport
  • - Date d’émission et d’expiration
  • - Nationalité (d’origine et actuelle) 
  • - Date d’entrée et de sortie du Vietnam  

Nous enverrons ces informations au Département d’Immigration vietnamien. L’approbation de votre visa vous parviendra après 3 – 7 jours ouvrables. Il vous suffit de l’imprimer et  de la mettre dans votre passeport.

A votre arrivée à l’aéroport,vous allez au guichet du Bureau des visas. Vous présentez au policier l’approbation de votre visa et 2 photos d'identité récentes puis vous remplissez le formulaire d’application de visa que vous trouverez au guichet. Enfin, vous payez 25 USD (visa simple) ou 50 USD (visa multiple). Veuillez noter bien que seuls les 3 postes frontaliers des aéroports de Hanoi, Danang et Saigon, sont habilités à délivrer des visas aux étrangers.

COMBIEN COÛTE UN VISA ?

Le prix dépend du type de visa demandé, de votre nationalité (en fait des accords conclus entre les deux pays), et de la façon dont vous souhaitez l'obtenir.

En ce qui concerne les ressortissants français, le visa touristique de base coûte 60 euros si vous en faites la demande vous même à l'ambassade du Vietnam à Paris.

Si vous faites votre demande depuis un autre pays, le coût peut être moins élevé, mais les procédures et les délais sont plus aléatoires.

Si vous préférez passer par un prestataire (de type action-visa), le tarif sera plus élevé. Pour un visa touristique d'un mois, il vous en coutera 86 euros.

Et enfin, si vous voyagez avec Rivières Voyages,nous vous fournirons gratuitement la lettre d’approbation de visa et vous n’avez plus qu’à payer directement les 25 USD, à votre arrivée au Vietnam, au guichet d’Immigration de l’aéroport.

Contactez-nous pour d'autres renseignements !

FAQ

1. Quels sont les papiers indispensables pour y aller?

Passeport encore valide 3 mois après votre retour du Vietnam et Visa valide au moins un mois. Pour le Visa, vous pouvez le prendre à l'Ambassade du Vietnam en France (60 Eur) ou à votre arrviée au Vietnam, beaucoup moins cher( surtout avec Rivières Voyages).

2. Quel est le temps de vol?

Environ 12h pour les vols directs à destination de Hanoi ou de HoChiMinh-ville(Saigon).

3. Dans quel sens parcourir le Vietnam?

Du Nord au Sud. Commencer par le haut (Hanoi et les montagnes du nord) pour finir par le bas (Saigon et le delta Mekong) en passant par le Centre(Hue, Danang et Hoian….).

4. Est-ce une destination possible pour les enfants?

Oui, très intéressant pour les enfants. C'est d'abord un pays qui leur apprendra une autre culture, différente de celle de l'Europe. Le Vietnam n'est pas une destination dangereuse. Il s’agit d’une des destinations les plus sûres au monde.

5. Est – il nécessaire de marchander en faisant des achats au Vietnam?

Après quelques jours sur place, vous aurez vos repères et saurez évaluer le coût des choses. Faites votre experience et ayez le sens de la situation en faisant des achtats. Il ne faut pas hésiter à sérieusement marchander et parfois à un prix 2 à 3 fois inférieur à celui annoncé par le vendeur(pour des objets de valeur). Sans accepter de prix exorbitants, il faut savoir où s’arrêter. Arracher un euro à une marchande qui doit nourrir sa famille n’a rien de glorieux. Demandez au vendeur les prix quand ils ne sont pas indiqués.

6. Sommes – nous en sécurité au Vietnam?

Le Vietnam est un pays où les touristes sont en toute sécurité. Evitez cependant d’emporter en vacances des bijoux et d’autres objets précieux. 

7. Qu’est – ce que je dois faire en cas de perte du passeport?

Il faut tout de suite faire une declaration de perte au commissariat de police le plus proche, puis à l’ambassade ou au consultat français avec votre pièce d’identité. Votre nouveau passeport (environ 60 – 100 EUR) sera disponible quelques jours après.

8. Quels sont les produits interdits d’apporter au Vietnam et de sortir du pays?

ll vous est interdit d`apporter des armes , des munitions, des explosifs et des produits à feu; des pétards de toute sorte; l'opium et toutes sortes de drogue; les produits chimiques toxiques, les produits culturels hostiles au gouvernement ou pornographiques. Il est interdit de sortir des antiquités du Vietnam. Si vous achetez des faïences et de porcelaines récentes, mais fabriquées dans le style ancien qui sont en vente dans les boutiques de souvenir, demandez au vendeur une facture et faites préciser dessus que l'objet n'a aucune valeur culturelle ou historique.

9. Vêtements, que emporter?

L’habillement varie en fonction du climat. Une tenue correcte est indispensable partout Il est conseillé d’emporter des vêtements légers en coton sans toutefois oublier un vêtement chaud pour les nuits plus fraîches et pour vous protéger de l’air conditionné dans les autocars et les hôtels. Un léger imperméable peut également être utile. Lors de la visite de certains lieux sacrés, il est interdit de porter des shorts, les épaules doivent être couvertes et il faut ôter ses chaussures. Emportez des chaussures confortables et n’oubliez-pas de vous munir de votre chapeau, vos lunettes de soleil, votre maillot de bain ainsi que de la crème solaire à haut indice de protection. Une lampe de poche pourrait également vous être utile.

10. Faut-il suivre un traitement spécifique contre le paludisme?

Il faut s'adresser à votre médecin.
A notre avis personnel, le palusdisme est dans des zones très spécifiques, bord de rizières, près du deltat du Mékong, et en générale dans des zones très rurales. Si vous venez faire du tourisme, sachez qu'en zone urbaine, le paludisme est absent, que l'anophèle (Moustique vecteur de cette maladie) ne pique que la nuit et dans les chambres climatisées, vous ne courrez aucun risque (elle est frileuse la bestiole!).
Le traitement n'est pas non plus fiable à 100% et dans tous les cas, des précautions s'imposent : Port de vetements longs après le coucher du soleil, utilisation d'un répulsif, utilisation d'une moustiquaire si vous dormez dans une chambre non climatisée.
Si vous désirez vous protéger par un traitement spécifique, faites la part des choses entre les effets secondaires de votre médicament (parfois difficile à supporter par l'organisme) et l'effort de protection que vous devrez dans tous les cas fournir.
Nous n'avons jamais entendus parler de cas de palu au Vietnam parmis nos connaissances alors que nous connaissons de nombreuses personnes atteintes suite à un séjour en Afrique. 
Une chose à ne pas oublier, les enfants sont beaucoup plus sensibles à la maladie, protéger les avec attentions lorsque vous serez dans une zone sensible.
Vous trouverez toutes les infos nécessaires sur cette maladie au Vietnam sur la page suivante de l'institut pasteur  : Pasteur information.

11. Quelle est la meilleure saison pour venir au Vietnam?

Le Vietnam est soumis à un climat tropical régit par la saison sèche et par la saison des pluies (la mousson). Toutefois l'expression de ce climat variera en fonction de position géographique de votre séjour. La saison des pluies débute en Mai - Juin et se prolonge jusqu’en Novembre. La période la plus pluvieuse se situant vers Septembre-Octobre.
- Dans le sud Vietnam : C'est un climat presque idylique, la saison sèche est chaude et très ensoleillée, tandis que la saison des pluies reste très très relativement humide, comptez sur une bonne averse quotidienne qui ne perturbera pas vraiment vos activités extérieures. Comptez sur des températures supérieures à 30 degrès tout au long de l'année.
- Dans le nord Vietnam : Le climat est difficile. La saison sèche se caractérisant par des températures assez fraiches (10 à 15 degrés) meme si vous etes sous les tropiques, alors que la saison des pluies est littéralement étouffante (très chaud et très humide). Dans tous les cas, il y a des inconvénients à venir dans le nord. La période précédant la saisons des pluies, Mars-Avril s'avérant être la plus propice pour visiter le nord.

12. Le Vietnam, prostitution et tourisme sexuel, Qu'en est-il vraiment?

Vous êtes au Vietnam, pas en Thailande où les autorités sont beaucoup moins regardantes.La prostitution est interdite au Vietnam. Bref, ne venez pas au Vietnam pour ce genre de choses. Préservez ce pays qui a déjà beaucoup souffert pendant la guerre, du fléau de la prostitution, en ne créant pas de demande.

13.Je vais me rendre au Vietnam en voyage organisé (nourri, logé) de 14 jours. Est-il plus intéressant de partir avec des dollars ou des euros ou les deux?

Notre conseil pour les devises, c'est de venir avec des Euros mais de ne payer qu'avec de la monnaie Vietnamienne.
Nous conseillons les euros car actuellement le taux de change est bien plus intéressant qu'avec le dollars, la valeur du dong suit actuellement la chute du Dollars par rapport à l'euro. Si nous conseillons de ne payer qu'en Dongs, c'est parce que les prix, même s’ ils sont rarement affichés, seront proposés en dollars et jamais en Euros. Pour un commerçant vietnamien, la conversion est vite faite... 1 Dollar = 1 Euro, on a vite fait le calcul, on y perd à tous les coups.

Vous pourrez changer vos Euros en toutes occasions dans les banques, les hotels, les bijouteries et certains bureaux spécialisés.  
Dans le cas où un marchand vous annonce un prix en dollar, demandez lui simplement "In Vietnamdong ?" et il s'exécutera sans problème.

 

14. Comment pouvons – nous vous contacter pendant les jours fériés?

Vous pouvez nous contacter 24/7 à deux numéros de portable suivants :

+84.913.807.222   Antoine Nguyen

+84.902.284.481   ThuyDuong Vu

 

 



 

 

 


Assistance en ligne
Liens